L'Escrime Sportive

Le Fleuret, arme d'estoc.

 

Apparu à l'époque de Louis XIV, en 1660, le fleuret était muni d'une lame non pointue destiné à l'apprentissage, en diminuant les risques, du maniement d'une arme d'estoc (on touche avec la pointe).

Avec la transformation en escrime sportive, le fleuret s'est adapté.

1. L'arme

C'est une arme qui touche uniquement avec la pointe de la lame.

  • Son poids est inférieur à 500 grs

  • Sa longueur totale est de 110 cm

  • Sa lame de section quadrangulaire est de 90 cm

  • Au fleuret électrique la lame est terminée par un bouton marqueur électrique devant repousser un poids de 500 grs.

  • Au fleuret non électrique la lame est constituée par une mouche en caoutchouc ou plastique

 

2. La surface valable

Elle est constituée du tronc du tireur. La tête, les bras, et les jambes sont exclues.

 

3.  Les règles de combat

Au fleuret, comme au sabre, il existe des règles de combat qui définissent les actions prioritaires. C'est une arme de "convention" qui donne la priorité à l'attaque ou à la riposte de l'adversaire qui a paré cette attaque

Siège Social

6 rue Gît le Coeur 75006 Paris 

 Tous droits réservés.

Mentions légales

  • White Facebook Icon