L'Escrime Artistique et de Spectacle

Les différentes armes selon les époques

 

L'Escrime Artistique couvre des époques très variées (de l'Antiquité au début du XXème siècle) au cours desquelles les techniques et les armes ont évoluées.

 

Au moyen-âge, les chevaliers (Ivanhoé, Lancelot) étaient habillés de métal, les fameuses armures, dans le but de se protéger des coups donnés par l'adversaire. Les armes étaient lourdes et les coups étaient d'une grande violence afin de percer "cette boîte de conserve" et de se débarrasser de ce qui se trouvait à l'intérieur. C'est l'époque des épées tenues à une main, à une main et demi, ou à deux mains, et des armes diverses et variées telles que la masse d'armes, le fléau d'armes, la hache, la hallebarde, et autres boucliers et écus.

 

Avec l'apparition des armes à feu, l'armure a petit à petit été abandonnée autorisant une plus grande liberté de mouvements. La position de garde a quelque peu changé, le corps, dépourvu de protection, ayant tendance à s'effacer face à l'adversaire afin de lui présenter le moins de surface possible. La main gantée de métal a fait place à une main gantée de cuir permettant une plus grande dextérité.

Parallèlement, les armes se sont allégées et affinées avec notamment l'apparition de la rapière (arme fétiche des Mousquetaires de Louis XIII), et l'utilisation de la dague, encore appelée "main gauche". L'emploi conjugué de ces deux armes était redoutable.

 

Le fleuret, arme d'étude très légère, a vu le jour sous le règne de Louis XIV. C'est également sous ce monarque que l'épée de cour est venue remplacer la rapière, et se développer de façon importante au cours des siècles suivants (Lagardère).

 

Le sabre (Zorro, Fanfan la Tulipe), quant à lui, apparut au début du XVIIIème siècle se consacra aux différents corps d'armées dans lesquels il est encore très attaché.

 

Cette évolution des armes à travers les âges brossée rapidement montre la grande richesse de l'Escrime Artistique qui offre un panel important de technique d'utilisation suivant l'époque pratiquée.

 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter l'onglet sur l'histoire de l'escrime.

Siège Social

6 rue Gît le Coeur 75006 Paris 

 Tous droits réservés.

Mentions légales

  • White Facebook Icon